samedi 2 janvier 2010

Quelques jours de vacances

Quelques jours de vacances bien méritées… Quelques jours à l’air frais de la montagne.
Quelques jours avec ma famille. Beaucoup de fous-rire : ma sœur de 19 ans qui s’est chargée de faire les courses. Dans la liste des courses, j’avais noté une tête d’ail, en déballant, nous ouvrons un sachet et découvrons une gousse d’ail ! J’imagine la tête des gens en la voyant dépiauter la tête dans le magasin.
Autre moment, autre histoire, nous avons réussi à lui faire croire que nous avions amené notre machine à laver pour nettoyer les couches de Louis…

Quelques jours de bons petits plats (bon d’accord on ne se laisse pas abattre le reste du temps !) : du pain et des yaourts maison pour chaque jour, l’incontournable raclette, des salades de pates, pizza maison, pour les pique-niques, des châtaignes grillées à la cheminée, sans oublier le fois gras, les cèpes et magrets, la buche pour le 24 décembre. Ca demande une certaine logistique de faire des repas pour 7 adultes mais heureusement tout le monde a mis la main à la patte.


Quelques jours de balades. Balade dans le village qui est très mignon. Balade vers le village d’au-dessus où il y a une superbe petite chapelle dont la charpente est faite en tilleul. Ce jour-là, le froid était glacial. J’ai pris Louis dans le Manduca et on s’est bien emmitouflé dans le manteau de portage. Le retour a été un peu épique, je suis redescendue seule avec Louis pendant que les autres poursuivaient la rando. Monsieur a décidé que c’était l’heure du casse-croûte. Quand j’étais bien certaine qu’on l’entendait jusqu’à l’autre bout de la vallée ou plutôt quand j’ai trouvé un coin d’herbe ensoleillé et sans neige sur le bord de la route, je me suis arrêtée. Monsieur a tété pendant que je priais pour qu’une voiture passe par là et nous redescende au village mais pas de bol sur cette route déserte, pas une seule voiture en vue ! J’ai donc descendu mon grand bébé endormi encore accroché au sein…


Quelques jours à jouer l'infirmière! Histoire que je n'oublie pas trop le boulot... Une belle angine pour Louis accompagnée de nuits blanches et de visites aux urgences de l'Hopital de Lourdes.

1 commentaire:

  1. Superbes photos, superbes souvenirs ça sent la joie des instants en famille. Zut néanmoins pour l'angine de Louis.
    Le site est splendide !

    RépondreSupprimer