vendredi 31 décembre 2010

Back from States

Ma soeur Isabelle a accompagné ses élèves à Seattle à la Toussaint, des fois je me demande si je ne me suis pas plantée de job ; surtout quand on sait qu'au début du mois elle était en Italie toujours avec ses élèves!

Elle n'est pas revenue les mains vides : elle a ramené un joli sweat pour Louis, du sirop d'érable pour les gourmands, des petits coupons de tissus devant lesquels je me meure de bonheur pour moi. Ils sont tellement beaux que je n'ose même pas les utiliser.

                                    

Là-bas, elle a participé avec la dame qui l'hébergeait à une Baby Shower Party (fête organisée en l'honneur du bébé durant la grossesse et où les amies de la Maman offrent des cadeaux pour le Bébé). Elle a craqué pour les couvertures en patchwork qui ont été offertes lors de cette fête. Elle a donc été acheter du tissu (elle m'a fait rêver rien qu'en me parlant des magasins de tissus!!!) et a passé ses soirées à concocter une jolie couverture pour son futur neveu. Franchement, elle est superbe, les tissus hyper mignons et d'une douceur! on a envie de se coucher dedans.

                              

Et le must c'est qu'elle m'a ramené les chutes de tissus que je n'ai pas tardé à transformer en... la suite très bientôt!

mercredi 29 décembre 2010

Cadeaux gourmands



Noël est placé sous le signe de la gourmandise avec ces petits présents : des douceurs que j'ai concoctées tout au long de l'année.

lundi 27 décembre 2010

Sacs à dos



Deux petits sacs à dos commandés par ma copine Laurence pour gâter son neveu Jules et sa nièce Jeanne

Tissus et cordelette de chez Mondial Tissus
Perles en bois de chez Artéis

samedi 25 décembre 2010

jeudi 23 décembre 2010

Turbulette

Il me reste encore pas de bonnes longueurs du tissu que j'ai utilisé pour faire la dernière babynomade. Du coup, j'en ai profité pour faire une turbulette. Petite taille pour les premières semaines, toute douce doublée en polaire.




J'avais trouvé la coupe très sympa sur le bouquin Tendre Canaille emprunté à la bibliothèque. J'ai fait le montage un peu à ma façon. Ca va super vite et je trouve le résultat sympa.

mardi 21 décembre 2010

Le doudou de C.

Tout comme j’avais fait un doudou pour Louis, je voulais faire un doudou pour le bébé que nous attendons. Cela faisait un bon moment que les doudous de Marotte et cie me faisaient de l’œil. Je me suis jetée à l’eau et lancée dans l’aventure.

Franchement leur kit est super bien fait, les explications sont très bien détaillées. Le façonnage de la tête est un exercice pas évident ; j’aurais d’ailleurs voulu mon doudou un peu plus joufflu mais j’ai eu beau faire pas moyen de remplumer les pommettes.



Je suis quand même bien contente du résultat. Louis, qui a suivi avec attention les diverses étapes, a testé et approuvé le doudou. J’espère qu’il plaira aussi à Bébé.

dimanche 19 décembre 2010

Purées salées et sucrées

Purées salées et sucrées.

A la lecture de ce petit billet, j’ai eu immédiatement envie d’acheter ce bouquin.
Et je n’ai pas été déçue : les idées sont originales, gourmandes, truffées d’astuces.


Purée de haricots blancs pour accompagner des côtelettes d’agneau
Purée de brocoli au cantal
Purée de poires et de marrons
Purée de pommes aux céréales


vendredi 17 décembre 2010

Le placenta

Au cours de ma précédente grossesse, je ne m’étais pas beaucoup intéressée au placenta. Mon ostéopathe m’avait vaguement parlé de l’isothérapie placentaire, mais je n’avais pas réellement pris le temps de me renseigner.

Un petit article lu dans Grandir Autrement m’a donné envie d’acheter le bouquin de Cornelia Enning Le placenta, rituels et usages thérapeutiques.

Elle commence par un rappel historique avec des récits de rituels et de croyances dans diverses cultures. Elle détaille ensuite les diverses propriétés du placenta : son utilisation permet une récupération rapide après l’accouchement, une aide à l’allaitement, lutte contre les coliques du nourrisson, a une action en cas de maladies infantiles et peut aider à lutter contre les maladies de peau.

Il ne m’en faut pas plus pour être séduite et convaincue ! Mais de là se posent plusieurs problèmes.

Le premier c’est d’abord qu’il faut que la maternité accepte de me donner mon placenta. Il est bien évident que je vais présenter un projet plus entendable du style que je veux le mettre au pied d’un arbre planté en l’honneur de mon bébé.
Ensuite, il faudra résoudre le problème du transport et de la conservation immédiate du placenta. Ce n’est pas banal de demander à quelqu’un de sa famille de venir avec une glacière et puis de mettre un placenta dans son frigo.

Et après il faudra voir pour la conservation à plus long terme. La solution de le transformer en granules me plaisait beaucoup ; cependant, plus aucun labo français ne le fait depuis au moins 3 ans. En fouillant sur le net, j’ai peut-être trouvé un labo en Allemagne mais là ça devient quand même beaucoup plus compliqué à mettre en œuvre surtout que je ne parle pas un mot d’allemand !

Dans le livre, elle détaille diverses méthodes pour le conserver comme le congeler ou le faire sécher et le réduire en poudre (sachant que si j’ai bien compris les explications il faudrait que je laisse mon four allumé pendant 30 à 40h ; je pense que Sébastien ne sera pas d’accord !). Il reste une dernière solution pour profiter des bienfaits du placenta : c’est la placentophagie mais je ne vais pas m’étendre sur la question car j’ai pitié des âmes sensibles qui me lisent et puis pour l’instant je ne suis pas prête à envisager cette option.

mercredi 15 décembre 2010

Tablette en carton

Dans ma frénésie de faire du vide, j’ai cru entendre Sébastien me dire que je pouvais vendre sa table de nuit. Drôle d’idée me direz-vous ! Effectivement, j’ai dû avoir des hallucinations auditives appelez-moi Jeanne ! car il a été bien surpris le jour où il est rentré du boulot et qu’il n’avait plus de table de nuit.

Qu’à cela ne tienne, je lui en ai promis une en carton. Je me suis mise bien vite au boulot mais le résultat ne lui convenait pas. En fait j’ai repris les dimensions de l’ancien meuble et finalement Monsieur veut du sur-mesure.
 
J’ai quand même terminé ce meuble et je vais me mettre très vite à la confection de sa nouvelle table de nuit.



A venir un tuto pour la réalisation de ce meuble.

lundi 13 décembre 2010

Jardinière

Cet été, en cueillant le haricot vert, je ne cessais de me dire que ce serait tellement plus agréable de le faire assise ; peut-être à cause de mon ventre déjà un peu imposant. Sébastien compatissait avec moi, sans pour autant venir m’aider ! ; il a donc réfléchi et imaginé une jardinière.
 
 
Il a assemblé des planches de bois, habillé l’intérieur de bâche noire pour empêcher la terre de s’en aller, puis vaillamment rempli à coup de dizaines de brouettes de terre et de compost, notre première jardinière. Je vous laisse noter d’ailleurs que mon pauvre ouvrier est obligé de se contenter de la table de jardin comme établi, à savoir que moi je me sers de son abri bois en guise de plan de travail, ce n’est pas mieux ! La jardinière a de jolies dimensions : 2,10m par 1,20m sur 45cm de haut.


Je pense qu’elle sera super bien pour le haricot vert par exemple et mine de rien ça nous rajoute une petite parcelle cultivable.


samedi 11 décembre 2010

Tarte à la tomate

J’ai décidé de changer un peu ma recette de pâte brisée : l’ancienne était au beurre ! C’est bon mais vive les calories et les bourrelets… J’ai donc opté pour une version à l’huile d’olive.
Pour les proportions, ça donne à peu près ça : 230g de farine, 40g d’huile et 100g d’eau.


Et ensuite, j’ai rempli à l’inspiration du moment, c’est-à-dire surtout au contenu du frigo : nappage à la moutarde, tomate, chèvre frais, lardons,…



jeudi 9 décembre 2010

Graines

Au jardin, en automne, il faut déjà penser au printemps suivant. Quand j’ai fait les différentes cueillettes, je n’ai pas manqué de récolter également les graines qui me permettront de faire les semis l’an prochain : persil, basilic, tomate, oignons, haricots, œillets d’Inde, potiron.

Pour les tomates, ce n’est pas compliqué. Il suffit de récupérer les graines quand on les prépare, on les met dans un verre. On laisse 2 jours à l’air libre, le but du jeu c’est que ça commence limite à moisir. Au bout de 48h, on met la mixture dans un tamis, on lave et on fait sécher les graines.

D’ailleurs si certains d’entre vous sont intéressés, j’ai des grandes quantités en ce qui concerne le basilic, l’oignon et les œillets d’Inde, il n’y a qu’à demander…





mardi 7 décembre 2010

Pendule en carton

Maintenant que j’ai fait pas mal de vide à la maison grâce à mes petites ventes (que vous pouvez d’ailleurs retrouver par ici), je m’attaque au grenier de chez ma grand-mère. Ne vous inquiétez pas, je ne dévalise pas Mamie ; c’est juste que depuis des années, j’ai un peu tendance à considérer son grenier comme un entrepôt. Avec ma maladie de ne rien jeter, j’accumule en me disant que ça pourra toujours servir ou alors que je garde pour un vide-grenier. Résultat c’est le bazar !!! donc je commence à trier petit à petit.


J’ai trouvé une vieille pendule. J’ai d’abord changé la pile pour m’assurer que le mécanisme fonctionnait toujours. Je me suis dit que j’allais changer le fond car définitivement le petit dessin du moulin c’était impossible. Et puis je suis tombée sur les bidouilles de Bab la bricoleuse dans son bouquin ; elle propose un modèle en chutes de cageot et un avec une assiette il me semble.


En ce qui me concerne, j’ai choisi mon matériau de prédilection le carton ! 2 petites heures de bricolage et le tour est joué : j’ai une pendule sympa aux coloris de mon atelier.









dimanche 5 décembre 2010

Happy Sunday Evening

Meilleure semaine et par conséquent meilleur week-end que le précédent.


Les Histoires de Doudou à la bibliothèque pour Louis avec de jolis livres sur Noël, de la confiture à la citrouille à peine mise en pot et déjà sur les tartines (recette par ici), un tour de lit qui avance, une brassière qui continue à tomber de mes aiguilles, le soleil qui a pointé le bout de son nez mais pas trop longtemps surtout nous laissant profité de la vue des jolies montagnes enneigées, des retrouvailles bien sympas autour d'un plat de moules-frites,...

Je vous souhaite une belle semaine !
Happy Sunday Evening...

samedi 4 décembre 2010

Du côté du jardin...

Malgré l'arrivée de l'hiver, il se passe des choses au jardin.

Nous avons cueilli les courges, citrouilles et autres cucurbitacées.



Dans l'autre carré, les oeillets d'Inde sont toujours en fleurs.
Et nous avons des salades, des betteraves, des choux cabus et des choux rouges.
Nous avons également planté un pied d'artichaut, qui a déjà bien profité.
J'ai attendu mardi, comme me le recommandait le calendrier lunaire, pour mettre l'ail en terre.

vendredi 3 décembre 2010

L'éveil par le conte

Il y a quelques semaines, j'ai découvert un livre très intéressant à la bibliothèque : L'éveil par le conte de Jean-Claude Renoux.
C'est un petit rappel théorique suivi de 25 historiettes pour parents et éducateurs de jeunes enfants. L'auteur fait part de son expérience en crèche et école maternelle. Il donne des astuces pour conter.


J'ai beaucoup aimé la comptine qu'il utilise à l'aide d'une marionnette pour débuter ses séances.


La Mémé Bisous a un sac, lala.
La Mémé Bisous a un sac, lalalalalère !

Qu'est-ce qu'elle a dans son sac, lala ?
Qu'est-ce qu'elle a dans son sac, lalalalalère ?

Elle a des bisous, lala.
Elle a des bisous, lalalalalère !

Des bisous pour qui?
(l'enfant répond par "moi!" ou son prénom)

Tu en veux combien?

Lalalalalère !


J'ai donc décidé de fabriquer une Mémé Bisous pour Louis.
Quelques chutes de tissu, un peu de rembourrage, des yeux et une bouche brodés, pour la chevelure j'ai utilisé le tuto de Mme Bigorneau. Evidemment elle est bien loin d'avoir la carrure d'une poupée Waldorf, mais ce n'était pas non plus le but.

La Mémé Bisous de Louis
Louis a l'air de l'avoir totalement adoptée, il est fou de joie quand je la sors et lui fait faire des bisous à tout le monde. Maintenant il faut que je m'attele à des marionnettes pour les historiettes. Je vous le dis ma to-do list est loin d'être finie...

mercredi 1 décembre 2010

Le ménage au naturel #3

Suite et fin des recettes

Mauvaises odeurs
Odeur de brûlé
Faire bouillir quelques rondelles de citron dans 1L d’eau. Laisser infuser dans la casserole, couvercle ouvert.

Odeur de chouPlacer une boulette de mie de pain trempée dans du vinaigre blanc sur le couvercle de la marmite.

Odeur de fromage
Placer dans le frigo un verre de lait bouilli ou un jus de citron pressé ou 2 morceaux de charbon dans un bol d’eau ou 2 cuillères de café moulu.

Odeur de poubelle
Disperser une poignée de litière pour chat mélangée à un peu de bicarbonate.

Odeur de poisson
Faire griller un peu de pain.

Odeur sur plan de travail, planche à découper
Frotter la surface avec un demi citron jaune. Nettoyer normalement et essuyer.


Désodorisants naturels
Spray anti-odeurs
Dans 500ml d’eau distillée, délayer 1 c.à.s de bicarbonate, un morceau de charbon émietté, quelques gouttes d’HE (pin, lavandin,…)

Pot pourri
Dans une coupelle, placer des fleurs de lavande, des pétales de roses, des feuilles d’eucalyptus, des fruits de conifères,… Saupoudrer d’un peu de poudre d’iris.
Ajouter de temps à autre quelques gouttes d’HE de citron.
Brasser le pot pourri pour le réactiver.

Faire son eau de Cologne
Dans un flacon en verre bleuté, mettre 60ml d’alcool à 75°, 20ml d’eau distillée, 10 gouttes d’HE citron, 10 gouttes d’HE orange douce, 10 gouttes d’HE pamplemousse, 10 gouttes d’HE lavandin ;
Laisser macérer le mélange à l’abri de la lumière pendant 2 semaines en agitant de temps en temps.


Les alternatives à l’eau de Javel
Pour désinfecter une poubelle, litière,…
Dans 500ml d’eau, mélanger 1dl de vinaigre et 3 c.à.s de bicarbonate.
Laisser agir une nuit puis rincer.

Pour blanchir des joints
Mélanger 1 dl de vinaigre et 3 à 4 c.à.s de bicarbonate.
Arroser généreusement les joints et faire des boudins avec du papier absorbant ou des chiffons sur les joints humides.
Laisser agir une nuit.


Répulsifs insectes
Les fourmis
Placer sur leur chemin un coton imbibé de quelques gouttes d’HE de lavande

Les mouches
Placer un basilic ou un ricin en pot dans la pièce.
Sinon vaporiser une décoction de feuilles de noyer ou faire brûler une feuille d’eucalyptus.

Les mites
Placer un morceau de bois de cèdre ou de camphrier dans le placard ou bien des grains de poivre, des feuilles de thym ou d’eucalyptus

Les moustiques
Avant le début de l’été piquer une orange de clous de girofle


Crème et poudre pour émail
Crème
Diluer au fouet 1 c.à.s de fécule de pomme de terre dans 4 c.à.s d’eau chaude
Ajouter 50g de blanc de Meudon, 50g de bicarbonate de soude et 2dl de liquide vaisselle ou savon liquide
Ajouter de l’eau jusqu’à obtenir une crème fluide d’une texture un peu épaisse
Parfumer avec 10 gouttes d’HE de pamplemousse

Poudre
Mélanger dans un flacon saupoudreur 50g de blanc de Meudon et 50g de bicarbonate, 1 c.à.c de poudre de racine d’iris (pour le parfum), 25g d’argile blanche et 25g de sel fin.
Secouer le flacon, saupoudrer sur l’émail et frotter avec une éponge humide.


Dépoussiérant
Verser dans un vaporisateur 1L d’eau dans lequel on aura dilué une noisette de savon noir
Ajouter 5 à 10 gouttes d’HE de pamplemousse.
Vaporiser puis passer un chiffon en micro-fibre

TapisSur le tapis secoué, saupoudrer du bicarbonate
Frotter avec une brosse en chiendent pour faire pénétrer, laisser poser 1h et aspirer.
Pour les tâches rebelles, appliquer de l’eau gazéifiée ou tamponner la zone avec une solution de vinaigre et d’eau savonneuse

Canapé
Après l’avoir aspiré, passer un chiffon humidifié avec le mélange suivant (eau tiède savonneuse, un peu de bicarbonate et de vinaigre)
Laisser sécher et passer une brosse pour enlever les poussières

Sols carrelés
Dans un bidon de 2L, mélanger 750ml de savon noir et 500ml d’huile de lin.
Délayer avec 500ml d’eau
Ajouter 30 gouttes d’HE de tea tree
Secouer le bidon avant utilisation. Diluer 1 à 2 bouchons dans ½ seau d’eau chaude

Sols encrassés
Dans 2L d’eau très chaude, disperser 4 c.à.s de cristaux et 1 bouchon de savon noir
Répandre le liquide, frotter et laisser agir 1h
Sinon conserver l’eau de cuisson des pommes de terre. La verser chaude sur le carrelage encrassé. Frotter avec une brosse de chiendent. Laisser agir 10min.
Passer une serpillère pour éponger. Rincer à l’eau claire et laisser sécher.

Anti-rouille
Verser du vinaigre sur la zone et laisser agir une nuit

Joints noircis
Verser sur les joints du jus de citron pur.
Laisser agir 1h ou 2. Frotter avec une brosse à dents.