dimanche 20 mars 2011

Astuces naturelles pour l'allaitement




Il n’y a aucun doute : allaiter un nouveau-né c’est compliqué ! Même quand c’est la deuxième fois…



Ça a commencé dès la salle de naissance. Autant Louis avait trouvé rapidement le sein, autant pour Clovis ça a été compliqué. Il "râlait", cherché, reniflé, sans pour autant prendre le sein en bouche. La suite me confirme qu'il est un peu moins bon tétouilleur. Bref, il a fini par téter et là je sens des mégas contractions. C'est quoi ça? ah oui les tranchées! Ouah ça fait mal. Tétée suivante, c'est la même chose : j'ai l'impression que je vais accoucher une seconde fois mon cher et tendre dirait que c'est tout à fait possible à voir le volume de mon ventre restant... Heureusement, j'étais équipée en homéopathie donc j'ai pris 3granules de COLOCYNTHIS 9CH et de CAULOPHYLLUM 5CH avant chaque tétée. Apparemment ces douleurs s'accentuent à chaque grossesse. Ben dis donc il y a de quoi réfléchir à deux fois à faire un nouveau bébé! 

J’avais religieusement pris mon homéopathie pour stimuler la lactation à la fin de la grossesse et sitôt montée en chambre, j’ai continué. J’avais aussi amené ma tisane d’allaitement. On peut dire que ça a bien fonctionné : le lendemain, j’avais la poitrine de Pamela Anderson les implants en moins. Bref une sacrée montée de lait ! Dire que ma mère avait peur que ma sortie précoce de la maternité empêche la montée de lait oui oui c'est bien connu les sages-femmes récitent des incantations pour faire venir le lait ! Du coup, j'ai de suite arrêté les granules et la tisane avant d'avoir un engorgement. Celles qui ont connu la chose verront bien de quoi je parle : cette sensation de tension, de chaleur, de sensibilité extrême, impression que les seins vont exploser. Bref que du bonheur! Une petite astuce qui soulage : mettre une feuille de chou quelques secondes au micro-ondes puis la placer sur le sein.

Comme pour Louis, mes bouts de sein sont devenus hypersensibles et chaque tétée était à la limite de la séance de torture. J'ai mis un peu les bouts de sein en silicone mais ça semblait perturber Clovis et une de mes copines a connu bien des difficultés dans le même temps à cause de ces bouts de sein. Donc j'ai décidé de serrer les dents et de ne plus les utiliser. J'avais pourtant tenté cette fois-ci de porter, une heure chaque jour du dernier mois de grossesse, les bouts de sein en cire d'abeille. J'ai massé bien entendu mes seins avec la crème Lansinoh. Ma sage-femme m'a aussi prescrit de l'homéopathie : GRAPHITES 15CH et NITRICUM ACIDUM 15CH. Clovis ayant quelques difficultés à prendre le sein correctement, c'était encore plus douloureux : il avait tendance à pincer ou sinon à faire une succion et relâcher. Je vous laisse imaginer! Il a même réussi à m'abîmer un peu les bouts de sein. J'ai donc décidé de tester un autre remède naturel : les pansements de placenta. Je vous passe les détails pas très ragoûtants mais j'ai appliqué quelques minutes un petit bout de placenta frais sur chaque bout de sein. L'efficacité est surprenante et la vitesse de cicatrisation inattendue!

Voilà plein de petits moyens naturels pour atténuer ces désagréments mais je n'ai pas encore trouvé de solution miracle. Ma conclusion : je prends mon mal en patience (cette fois-ci ça a duré 15jours) en attendant que la douleur des tétées passe, qu'on trouve notre rythme,... Pfff je préfère vraiment une bouche pleine de dents qu'une bouche de nouveau-né! Au fait, en parlant de ça, voir son petit frère téter n'a pas redonné envie à Louis...

8 commentaires:

  1. coucou!
    oh lala, les tranchées! moi j'ai un peu été prise de court et j'ai pas repensé à prendre mon homéo! mais c'est vrai que cette sensation d'accoucher à nouveau est dur à gérer! et la sophro qui m'a tant servi pendant l'accouchement ne m'a été d'aucun secours alors merci pour les infos! même si le 3ème n'est pas d'actualité!
    plein de bonheur en famille
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Pour les tranchées j'avoue que j'ai essayé de pratiquer la respiration abdominale. Au moins je me concentrais sur autre chose...

    RépondreSupprimer
  3. Ah, les contractions d'après l'accouchement pour le second... Pour le troisième, je ne sais pas, je ne suis pas allée jusque là. Bon courage à toi pour ce douloureux début ! Heureusement que tu n'es pas sans ressources.

    RépondreSupprimer
  4. Pour moi je n'ai aucun souvenir des tranchées pour la naissance de Lénaïg peut être le lendemain, mais ça ne m'a pas laissé de traces.
    Je crois en même temps que j'étais dans un accompagnement des contractions... Mais bon je te dis ça, c'est vraiment vague.

    RépondreSupprimer
  5. Houlala j'ai énormément de lecture en retard chez toi .... Je vais prendre un moment et un café pour rattraper ça !!

    Ouille ouille ouille les tranchées je m'en souviens très très bien. Comme toi j'ai cru que j'accouchais deux fois ... j'ai eu l'impression très longtemps de sentir cette contraction à certaines tétés.
    Bon courage, j'espère que vous aller vite trouver votre rythme de croisière !

    RépondreSupprimer
  6. beaux de l'extérieur!!!!!!!!!!! mais ça donne pas envie de le vivre^^ lol gros bisou

    RépondreSupprimer
  7. aie ouille ouille comme dirait Camille :)
    pas facile tous les jours l'allaitement. j'espère que Clovis va vite trouver son rythme.
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour vos encouragements.
    Je tiens à vous rassurer : depuis que j'ai écrit cet article (il y a quelques semaines déjà) les douleurs sont parties!
    On trouve notre rythme mais il me semble que Clovis prend bien moins de plaisir que Louis à téter. Peut-être un REF?

    RépondreSupprimer