lundi 4 avril 2011

Le portage en manduca


A la maison, Maman n'a pas le monopole du portage :
Papa porte aussi ses fils !

Sébastien n'a jamais vraiment adhéré à l'écharpe : il se sent serré et puis je pense que ça l'embête d'avoir à faire des noeuds. Quand Louis était petit, il a fait des recherches et est parti s'acheter un porte-bébé physiologique :
 le manduca.
Il permet un portage devant ou un portage dos confortable à la fois pour le porteur et pour le bébé ou l'enfant. Louis y a passé de très nombreuses heures, notamment quand j'étais au boulot, et il y retourne de temps en temps avec plaisir.
J'ai évidemment testé ce porte-bébé puisque je suis une adepte du portage avec une grande collection d'écharpes, portes-bb,... Les premières fois que je l'ai utilisé, j'avais un peu de mal ; je ne sentais pas Louis complétement plaqué,... J'avais dû mal à ajuster les réglages car Sébastien et moi n'avons pas du tout la même carrure. J'ai eu l'occasion de le réutiliser au mois de septembre quand nous avons été à Paris. Pour rappel, j'avais déjà un ventre gros comme ça, c'est moi qui portais Louis en arrivant ; c'est-à-dire de Montparnasse à Puteaux (comprendre descente du train-métro-bus-puis à pied). Je l'ai mis devant car je n'étais pas rassurée de le porter dans le dos dans le métro. Et franchement, malgré mon chargement (Louis, mon sac à dos, ma valise à roulettes) ben oui mon deuxième nom est "mulet", ça a été. Merci le manduca !

Je ne desespère pas d'avoir un jour le temps de coudre le porte-bébé chinois qui est sur ma to-do list...

2 commentaires:

  1. Un porte-bébé chinois ? Ca sera mon défi quand je serai en Chine : en trouver un !

    RépondreSupprimer