samedi 20 avril 2013

Accoucher par soi-même de Laura Kaplan Shanley


Accoucher par soi-même
Le guide de la naissance non assistée
de Laura Kaplan Shanley

RÉSUMÉ DU LIVRE
Notre société est imprégnée de la croyance selon laquelle accoucher est un acte douloureux et dangereux ; or cette idée même nuit à un accouchement facile. En effet, la nature a prévu que les bébés naissent lorsque les circonstances sont sûres, si bien que le corps fait obstacle au processus de la naissance lorsque la future mère ressent la peur. Contrairement à ce que l'on croit généralement, les avancées des technologies médicales vont de pair avec une augmentation des problèmes obstétriques. Les naissances par extraction et par césarienne sont de plus en plus nombreuses, tout comme les mères qui ressentent un sentiment d'échec, et même de deuil, après leur accouchement. 
Les femmes n'ont pas forcément besoin d'un accompagnement médical, ni même d'une sage-femme bienveillante qui leur dise comment respirer, ou pousser, car elles portent en elles la capacité d'accoucher avec la même facilité que les animaux - pour peu qu'elles le sachent, et qu'elles s'isolent du monde. 
Ce livre unique en son genre comporte également un annuaire international d'adresses utiles, le MamaScope.

BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR
Laura Kaplan Shanley a mis au monde quatre enfants (dont un se présentant par le siège) sans aucune assistance. Cette expérience a changé sa vie. Convaincue par sa propre expérience, ainsi que par ses recherches, qu'il n'y a rien à craindre, si ce n'est la crainte elle-même, elle est à l'origine du mouvement pour une naissance sans assistance, et exerce une activité de consultante en naissance.


L’adjectif qui convient le mieux à ce livre me semble : étonnant. Tout d’abord, malgré ce que pourrait faire penser le titre, il ne s’adresse pas seulement aux couples qui projettent un ANA (accouchement non assisté – c’est-à-dire sans la présence d’une sage-femme). J’ai beaucoup aimé la lecture de ce livre.

Au sommaire :
  • On a fait beaucoup de chemin – ou peut-être pas tant que ça ?
  • Les dangers de l’interventionnisme médical
  • Effets psychologiques d’une naissance traumatique sur la famille
  • Pourquoi les médecins s’obstinent-ils à intervenir ?
  • Croyances et attentes personnelles
Dans ce chapitre, elle explique qu’il ne suffit pas de s’éloigner du monde médical et de ses protocoles pour avoir un accouchement facile. Elle explique que les croyances négatives (peur, honte culpabilité) vis-à-vis de l’accouchement sont bien ancrées dans notre société et qu’elles induisent forcément une perception douloureuse du travail. Elle détaille avec divers exemples le pouvoir de la croyance ; elle raconte notamment comment elle s’est soignée 5 des 8 caries dont elle souffrait uniquement par l’auto-suggestion (étonnant je vous l’avais bien dit !)
« Je crois en ma capacité à donner naissance sans douleur et avec facilité. Je crois que je mérite une belle naissance. Je crois que je n’ai pas honte. Je crois que je ne suis pas coupable. Je crois que je n’ai pas peur. Je crois que je m’aime et me pardonne. »

  • Rêves, impulsions et intuition : le fil d’Ariane psychique vers le moi intérieur
  • Plaidoyer pour la naissance autonome
  • Histoires de naissances non assistées
  • Mon histoire. J’ai trouvé curieux de mettre cette partie en fin de livre. D’ailleurs, je n’ai pas résisté longtemps avant de la lire.
Les récits du chapitre précédent ainsi que son témoignage sont très intéressants. Cela semble si simple quand on lit leurs histoires ! Mais en même temps, en lisant l’expérience de Laura, on mesure combien elle et son mari ont travaillé sur l’écoute et la compréhension de leurs rêves et de leurs croyances.

Les témoignages, les citations et les auteurs dont elle parle peuvent nous sembler parfois éloignés car commencent à dater un peu et de très nombreuses références sont américaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire