mardi 26 mars 2013

Astuces naturelles pour soulager les douleurs de la montée de lait

Ah! les joies des premiers jours qui suivent la naissance d'un bébé : on fait connaissance avec ce petit être, on réalise à peine que ça y est il est parmi nous, le corps est boosté pour les hormones. Et au bout de 48h, on se retrouve avec une poitrine qui serait parfaite avec un maillot rouge et une bouée de secouriste (pour ceux qui ne connaîtraient pas, je fais bien entendu allusion à la série télé Alerte à Malibu). Sauf que la dite poitrine, elle est super douloureuse! Vous vous reconnaissez, mais oui vous êtes en plein dedans : il s'agit de la montée de lait !
On a beau savoir que c'est normal, que c'est le signe que tout se met bien en place, ça n'en reste pas moins douloureux.

Je vous fais donc part de toutes les petites astuces que j'ai utilisées.
D'une part, il faut éviter au maximum le tire-lait. C'est vrai que c'est agréable de sentir la tension diminuer dans le sein mais le tire-lait risquerait de stimuler encore plus. Il vaut mieux privilégier la technique de l'expression manuelle. Si comme moi vous avez beau rester sous la douche jusqu'à avoir vidé le ballon d'eau chaude sans extraire la moindre goutte, voici une technique conseillée par mon médecin. Mettre de l'eau bouillante dans un fond de verre et mettre le sein au dessus. Je n'ai pas trempé le sein dedans mais j'ai juste plaqué au maximum en me penchant sur le verre. La vapeur et la chaleur vont faire que le lait va se mettre à couler tout seul. Je l'ai fait juste avant la tétée pour détendre un peu le sein et faciliter la prise en bouche.

J'ai également testé les feuilles de chou. Par chance, Eloi est né en hiver donc un simple coup de fil aux aurores pour que mon père me cueille un chou dans le jardin, il a crû que j'avais envie de soupe au saut du lit :-) Sur Internet, on lit souvent que l'application ne doit pas dépasser un quart d'heure 2 à 3 fois par jour (on dispose tout simplement dans le soutien-gorge la feuille crue où l'on a fait un trou au préalable à l'emplacement du mamelon). Sur le livre de la Leche League, ils parlent même de plusieurs heures. Ce n'est pas franchement très glamour, mais je pense que ça participe au soulagement. J'ai appliqué aussi des compresses imbibées de teinture mère de calendula, appliqué du froid (en mettant des serviettes hygiéniques placées au préalable au congélateur - la forme est pas mal pour s'adapter au sein)

Bon heureusement c'est un mauvais moment à passer qui ne dure que quelques heures ! et qui me paraît déjà très loin...

1 commentaire:

  1. je regrette de ne pas t'avoir connue il y a 36 ans !!! bises à toute ta belle famille

    RépondreSupprimer