vendredi 12 juillet 2013

Attendre la dernière minute...


Je travaille souvent dans l'urgence mais alors là il faut bien avouer que je me suis surpassée. Pas de quoi être fière! J'avais bien vu sur la blogo et Facebook fleurir de jolies photos de cadeaux pour les maîtresses,... mais j'ai fait l'autruche. Du coup, j'ai été prise de remords vendredi dernier en accompagnant Louis pour sa dernière matinée d'école. J'ai croisé le papa de son copain Raphaël chargé de fleurs.
En plus, j'avais un rendez-vous à 10h ; pas très loin d'un fleuriste mais bon le coup du bouquet, ça aurait manqué un peu d'originalité. Et puis, autant j'aime par dessus tout admirer les fleurs qui poussent en pleine terre ou en pot, autant les fleurs coupées me rappellent à chaque fois combien de carburant elles ont nécessité pour arriver dans le vase puisqu'elles passent forcément par la Hollande.
Bref,... je rentre à la maison à 11h05, j'ai trouvé une idée pour remercier Marion, la maîtresse, et Cathy, l'aide maternelle pour leur gentillesse. De la confiture maison. Vite,vite... choisir des tissus, les découper, les repasser, faire des étiquettes, un petit montage photo, pester parce que l'imprimante ne fonctionne pas et qu'il faut que je monte chez mes parents imprimer, pester contre l'imprimante qui n'imprime pas comme je le voudrais, faire quelques photos pour immortaliser ce moment de speed ! Heureusement, Clovis et Eloi ont été adorables et hyper patients. Et je ne suis même pas arrivée en retard à l'école pour récupérer Louis et offrir les petits présents.


Je ne vous dirais pas qu'on ne m'y reprendra pas à travailler dans une pareille urgence car vous ne me croiriez pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire