mardi 24 septembre 2013

DME ou l'art du lâcher prise

La DME c'est la diversification menée par l'enfant.

Cela consiste à permettre au bébé de s'alimenter de façon autonome en lui proposant des aliments qu'il pourra lui-même porter à sa bouche. L'allaitement est déjà une forme d'alimentation autonome, puisque pour peu qu'on donne à téter à la demande, l'enfant boit la quantité dont il a besoin, à la fréquence dont il a besoin. C'est donc la suite logique !
Il y a quelques règles à respecter pour que tout se passe bien : l'enfant doit savoir se mettre assis car la position assise (et non avachie!) est nécessaire pour que le bébé puisse faire ressortir correctement de sa bouche les morceaux non ingérés.


Nous avons commencé doucement vers 5 mois alors que je mangeais une pomme en quartiers avec Eloi sur mes genoux et qu'il a tiré suffisamment fort sur mon bras pour approcher ma main de sa bouche. Il a ainsi goûté à la pomme qu'il suçait avidement. Je lui ai proposé avec beaucoup de succès d'autres fruits de saison : melon, pêche, abricot, pastèque. Je tenais le morceau qu'il tétait jusqu'à faire fondre le fruit. Vers 6 mois, j'ai tenté de le laisser faire seul. Il a rapidement réussi à attraper la tranche de melon que je lui avais posé sur sa tablette (pourtant au départ, ça lui glissait des mains mais il a vite trouvé la technique). Son plaisir étant évident, il rayonnait en portant son morceau de melon à la bouche. Il s'en débrouillait pas mal car il faisait ressortir chaque morceau qui se détachait mais j'étais quand même assez stressée et Sébastien surveillait la scène d'un air méfiant (ce qui n'aide pas à la détente...) ; du coup, je pense qu'Eloi et moi avons fini frustrés. Nous avons ensuite tenté la compote et là, ça a été la révélation : Eloi n'était en fait pas prêt à avaler! Et curieusement, il était content d'être avec nous à table sur sa chaise haute mais semblait bien moins intéressé par le contenu de nos assiettes. 
J'ai donc laissé passer un peu de temps et j'ai retenté l'expérience. Je lui ai proposé une galette de riz, puis de la banane, ensuite de la carotte. Il fait de gros progrès et maintenant que j'arrive à lâcher prise, que je fais confiance à ses compétences, je me régale à le voir faire.

La vidéo date du 7 septembre, il avait donc 7 mois et des poussières

L'idée ce n'est pas de le nourrir : pour ça il a mon lait ! c'est du lui faire partager notre plaisir de manger, d'être à table, de découvrir de nouvelles saveurs. Donc point de pression, pas de balance, ni de stress. Il est loin de manger à tous les repas.




2 commentaires:

  1. j'avoue que la carotte à 7 mois , je n'aurais pas osé . Je me contentais de donner à mes enfants : boudoir et croûte de pain pour commencer
    J'ai adoré la vidéo même si un moment donné j'ai "flippé" pour Eloi .Gros bisous
    F.D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant il avait déjà fait de sacrés progrès mais avait encore quelques difficultés parfois à avaler. Maintenant il avale de plus en plus et il ne ressort quasiment plus de morceaux. Au menu ce midi, pâtes (des torsades) et jambon blanc.
      Bisous à toi aussi.

      Supprimer