dimanche 25 mai 2014

Potager en carrés

Depuis longtemps le concept de potager en carrés me plaisait. Je suis tombée sur un livre qui a fini de me convaincre.


Le guide pratique du potager en carrés 
d'Anne-Marie Nageleisen

Je l'ai lu et relu, j'ai pris des notes, fait des schémas et puis j'ai dû commencé la négociation ! Ce n'était pas gagné d'avance parce que Sébastien n'en voyait pas trop l'utilité (comprendre qu'il est plus facile d'aller se servir dans le jardin de mes parents !). Il a fallu négocié sur le nombre et sur la localisation du potager sur le terrain. Au départ, Sébastien avait accepté l'idée de deux carrés pour tester. Finalement, nous nous sommes mis d'accord sur six.

J'ai préparé le plan de mes 6 carrés en prenant en compte les associations de légumes à éviter ou à favoriser, les légumes ayant plus ou moins besoin de soleil, les fleurs à associer,...


Ensuite, il a fallu se retrousser les manches : j'ai délimité l'emplacement des 6 carrés, enlevé l'herbe et retourné la terre. Pour le bois, j'ai utilisé des planches de sapin (20cm de haut et 3,6cm d'épaisseur) que j'ai coupées à la scie à onglets pour avoir 1,20m de côté en intérieur. Ensuite, il a fallu les remplir de terre à coup de brouette; j'avais commandé un camion de 11m3 de terre végétale. Heureusement, une fois que Sébastien a terminé la terrasse, il m'a aidée et je dois bien avouer que ça a nettement accéléré la cadence. Il faut dire que bricoler avec les 3 loustics à surveiller c'est sportif !

Et puis sur notre lancée, nous avons continué pour utiliser la terre que nous avions achetée. Nous avons d'abord fait 6 carrés supplémentaires puis 5 autres. Nous en sommes donc maintenant à 17 carrés + 1 carré pour les fraisiers. Qui l'aurait cru?




Bac pour les fraisiers que j'ai réalisé avec une palette.

Il serait temps que je vous raconte un peu ce que j'ai mis dans ces carrés. Salades, roquette, épinard, mesclun, radis, panais, carottes, poireaux, tomates, aubergines, courgettes, ail, oignons, échalotes, maïs, betteraves, concombres, artichaut, haricots verts, haricots à rames, persil, ciboulette, basilic, estragon, courges butternut, pastèques à confiture, potiron, courges spaghettis, céleris rave, céleris à côtes, oseille. Et des fleurs pour le côté esthétique mais aussi parce qu'elles attirent les auxiliaires du jardin (coccinelles,...) et repoussent les maladies : oeillets d'inde, tournesols, pétunias, ipomées, capucines, phacélie et 2 carrés de prairie fleurie.

Les garçons ont pris beaucoup de plaisir à m'aider à semer, arroser,... ils adorent ça, presque autant que le tas de terre qu'ils n'ont pas quitté pendant 1 mois ! Je trouve constamment Eloi avec un arrosoir à la main, parfois même il profite que je tourne le dos pour piquer une pioche dans la serre et essayer de retourner la terre d'un carré.

Eloi qui a été chipé une fraise rouge chez sa Mamie. 
A la maison, elles n'ont pas le temps de mûrir : il les mange toutes vertes !

C'est tellement relaxant de jardiner et notre grand plaisir est de flâner autour des carrés le soir quand on rentre à la maison pour découvrir ce qui a poussé dans la journée. Vivement que le soleil revienne !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire