mercredi 6 août 2014

Cueillette d'été

Est-il possible de décrire le plaisir que c'est d'aller cueillir les légumes au jardin avec les enfants puis de s'en servir pour préparer un bon repas? 
Se réjouir de voir combien les légumes ont poussé, observé les insectes et autres petites bêtes du jardin, profiter du soleil, courir après Eloi qui ne pense qu'à engloutir les tomates cerises et le raisin encore pleins de bouillie bordelaise.
Au menu, quiche aux légumes du soleil avec des dés de feta et de tofu fumé, concombre, radis, chou rouge (seul légume qui ne venait pas du jardin), graines d'alfalfa et fenouil germées. Houmous maison, c'est mon pêché mignon du moment.





Et vous, les légumes d'été vous en faites quoi?
Belle et douce journée...
   

4 commentaires:

  1. Coucou Cécile!

    Encore merci pour ce joli post qui me fait toujours autant envie! Ben oui, notre potager se limite à 9 pieds de tomates et des plantes aromatiques! Je me demande toujours où tu trouves le temps et l'énergie de faire tout ça???? Moi depuis que j'ai débuté mon activité libérale j'ai l'impression de n'avoir plus une minute à moi... Profite bien des jours à venir en compagnie de tes trois chéris (4) bisous. Justine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Justine,
      9 pieds de tomates c'est déjà un joli jardin ;-)
      Du temps je suis loin d'en avoir suffisamment pour faire tout ce dont j'ai envie mais j'essaie de profiter du moindre instant.
      Niveau organisation, on travaille tous le 2 sur 4 jours semaine (repos le mercredi). Le ménage j'ai un aspirateur robot que j'aime d'amour et qui aspire les sols. Pour le reste du ménage c'est très light, j'ai appris à être de moins en moins maniaque. Le linge, là je ne lâche rien : c'est une machine par jour 2 jours vêtements et le 3ème couches, machine étendue, pliée et rangée tous les jours pour ne pas se laisser dépasser. La cuisine, ça dépend de nos envies, on alterne dans la préparation.
      Je profite +++ du temps de sieste et du soir.
      Mais j'imagine qu'en tant que libérale tu ne dois pas compter tes heures. Tu fais quoi? biz

      Supprimer
  2. coucou Cécile,
    Merci pour cette longue et complète réponse qui m'éclair un peu! Je sais qu'il faut absolument que j'apprenne à "lacher prise" et à arrêter de vouloir que tout soit parfait...
    Pour te répondre, en fait nous sommes collègues (un peu) je suis moi aussi infirmière mais pas puericultrice, en libéral...
    J'ai commencé mon activité libérale il y a presque 2 ans, quand Maxence avait tout juste 2 ans et je t'avoue que c'est vraiment très intense même si j'y trouve une grande satisfaction... Je rêve secrètement d'un petit troisième et si j'arrive à convaincre Laurent, j'essayerai de lever le pied professionnellement car j'ai la sensation de passer à côté de beaucoup de moments de la vie de mes chéris...
    En tout cas, ton blog est toujours d'une grande inspiration pour moi et il me donne en permanence envie de m'améliorer...
    Bises
    Justine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Justine,
      Effectivement un cabinet d'IDE en libérale ça demande du temps. Tu es seule dans le cabinet ou tu le partages? Le partage peut-être la solution : ma belle-soeur travaille au grand max 8 jours dans le mois. Mais bon ensuite la paie s'en ressent donc il faut pouvoir se le permettre financièrement.
      Je te souhaite de tout coeur un petit troisième ;-)
      Merci pour tes gentils compliments sur mon blog. A bientôt.

      Supprimer