mercredi 7 janvier 2015

Je suis Charlie


Les mots me manquent ce soir ; 
je vous invite donc à lire ceux d'Ophélie, comme toujours, plein de bon sens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire